Parution du livret vert d’Oser la France : « l’écologie humaniste »

Parution du livret vert d’Oser la France : « l’écologie humaniste »

Progrès scientifique, protectionnisme d’équilibre et préservation du patrimoine : notre ambition pour en finir avec l’écologisme.

Oser la France dévoile ses propositions sur pour un « écologie humaniste » dans un livret vert reprenant les principaux axes suivants :

↘ La volonté d’en finir avec cet écologisme dominant, qui tient le haut du pavé médiatique depuis 40 ans et tente de décliner son projet de société à l’énergie, l’agriculture, l’aménagement du territoire, la démographie et plus globalement aux fondements philosophiques de notre société.

↘ L’Homme est considéré comme la variable d’ajustement des politiques à mettre en œuvre pour éviter l’apocalypse écologique qui vient : l’écologie dominante se fait au détriment de l’Homme.

↘ 4 axes sont abordés : la politique énergétique de la France; la question de l’agriculture avec la nécessité de mettre en œuvre un protectionnisme d’équilibre pour protéger l’appareil agricole français; l’aménagement du territoire avec la ruralité, théâtre de la cohabitation de l’homme et de la nature; la mobilité et la dimension sociale.

↘ Du fait de sa très faible contribution au réchauffement climatique, la France ne pourra pas à elle seule résoudre le problème. OLF propose d’affronter les conséquences concrètes du réchauffement climatique et la stratégie d’adaptation à ce dernier.

L’écologisme anti-humaniste est un hydre à 3 têtes :
le techno-écologisme bruxellois aux objectifs ambitieux mais déconnectés des hommes ;
l’écolo-gauchisme obscurantiste et technophobe ;
l’écolo-millénarisme de Greta Thunberg.

==> Télécharger le «  Livret vert : l’écologie humaniste »